Erweiterte
Suche ›

Différences entre "L’Historia Regum Britanniae" de Geoffrey de Monmouth (Liber IX, 156-158) et le "Roman de Brut" de Wace (vv. 10171-10774)

GRIN Verlag,
E-Book ( PDF ohne Kopierschutz )
In Ihrem Land nicht verfügbar

Kurzbeschreibung

Studienarbeit aus dem Jahr 2011 im Fachbereich Romanistik - Französisch - Literatur, Note: sehr gut, Universität Zürich (Romanisches Seminar), Veranstaltung: Séminaire en littérature française médiévale: Lateinische Literatur am anglonormannischen Hof (6 ECTS-Points), Sprache: Deutsch, Abstract: Le personnage du roi Arthur est largement connu,.

Details
Schlagworte
Hauptbeschreibung

Titel: Différences entre "L’Historia Regum Britanniae" de Geoffrey de Monmouth (Liber IX, 156-158) et le "Roman de Brut" de Wace (vv. 10171-10774)
Autoren/Herausgeber: Jelena Zagoricnik
Ausgabe: 1., Auflage

ISBN/EAN: 9783656708476

Seitenzahl: 21
Produktform: E-Book
Sprache: Deutsch

Studienarbeit aus dem Jahr 2011 im Fachbereich Romanistik - Französisch - Literatur, Note: sehr gut, Universität Zürich (Romanisches Seminar), Veranstaltung: Séminaire en littérature française médiévale: Lateinische Literatur am anglonormannischen Hof (6 ECTS-Points), Sprache: Deutsch, Abstract: Le personnage du roi Arthur est largement connu, que ce soit par des produits de la culture populaire - des contes, des romans, des films – ou bien par l’étude de certains auteurs médiévaux comme Chrétien de Troyes.
En effet, les témoinages écrits les plus anciens font réfénce à Arthur, comme à un ' dux bellorum ' des Britanniques en lutte contre les Anglo-Saxons. Mais d’où provient la tradition littéraire qui fait d’Arthur un roi britannique?
Le premier à conférer ce titre au personnage d’Arthur en le présentant dans sa chronique Historia Regum Britanniae comme un roi ayant vraiment existé, a été le Britannique Geoffrey de Monmouth. Par la suite, grâce à la traduction de l’HRB en anglo-normand, sous le titre de Roman de Brut, Wace a pu introduire les histoires du roi Arthur dans le continent.
Le Roman de Brut est généralement jugé comme une traduction assez fidèle qui ne présente que quelques différences au niveau de contenu. Du point de vue de la forme, par contre, les différences sont multiples.
Dans ce travail, nous donnerons d’abord des informations sur Geoffrey, Wace et leurs œuvres. Ensuite, dans le troisième chapitre, nous donnerons une description plus détaillée des différences entre l’œuvre en latin et celle en anglo-normand. Le passage qui fera l’objet de notre étude décrit la fête de Pentecôte d’Arthur. Dans ce but l’attention est centrée surtout sur des différence stylistiques et formelles, analysant aussi les ajouts et les embellissements intégrés par Wace. Dans la deuxième partie de ce travail, nous nous occuperons des anachronismes dans les scènes analysées de l’HRB et du Roman de Brut, qui renvoient à l’époque des deux auteurs, c’est-à-dire au XIIème siècle. Dans ce but, nous citerons une troisième source, un extrait du Chronicon Hanoniense de Giselbert de Mons, dans laquelle il traite la fête de Frédéric I. à la cour de Mayence en 1184. Par la comparaison de la fête de Pentecôte, telle qu’elle est décrite dans le Chronicon Hanoniense avec les extraits de l’HRB et du Roman de Brut, nous voudrons montrer en quelle mésure Geoffrey et Wace ont fait référence à des coutumes courtoises typiques du XIIème siècle, bien qu’ils situent leurs histoires au VIème siècle.

buchhandel.de - Newsletter
Möchten Sie sich für den Newsletter anmelden?


Bitte geben Sie eine gültige E-Mail-Adresse ein.
Lieber nicht