Erweiterte
Suche ›

Tobie sur la scène européenne à la Renaissance, suivi de «Tobie», comédie de Catherin Le Doux (1604)

suivi de Tobie, comédie de Catherin Le Doux (1604)

von
Lang, Peter Bern,
Buch
74,90 € Preisreferenz Lieferbar in 2-3 Tagen

Kurzbeschreibung

Ce volume regroupe les actes du colloque de Metz des 22 et 23 novembre 2014, consacré aux adaptations théâtrales du livre de Tobie en Europe à la Renaissance. À la fin est éditée, pour la première fois depuis 1604, la comédie Tobie de Catherin Le Doux, pièce scolaire en prose française qui fut écrite en Allemagne à l’occasion de solennités princières.

Details
Schlagworte
Autor
Hauptbeschreibung

Titel: Tobie sur la scène européenne à la Renaissance, suivi de «Tobie», comédie de Catherin Le Doux (1604)
Autoren/Herausgeber: Alain Cullière (Hrsg.)
Aus der Reihe: Recherches en littérature et spiritualité
Ausgabe: 1. Neuausgabe

ISBN/EAN: 9783034314763

Seitenzahl: 276
Format: 21 x 14,8 cm
Produktform: Taschenbuch/Softcover
Gewicht: 370 g
Sprache: Französisch

Alain Cullière est professeur de langue et littérature françaises à l’Université de Lorraine et professeur associé pour les études francophones à l’Université du Luxembourg.

En raison de ses qualités dramatiques et morales, le livre de Tobie a fait souvent l’objet d’adaptations théâtrales à partir de la fin du Moyen Âge. C’est en Europe du Nord, aussi bien dans les milieux catholiques que réformés, que les pièces ont été les plus nombreuses, jouées surtout dans un cadre scolaire. En se dégageant des schémas médiévaux, certaines témoignent déjà d’une grande ingéniosité. Ce volume rassemble les communications présentées sur le sujet au colloque de Metz des 22 et 23 novembre 2013. Elles ont montré comment la « comédie » de Tobie a contribué au renouvellement dramaturgique de la Renaissance. En fin d’ouvrage est publié pour la première fois depuis 1604 le Tobie de Catherin Le Doux. Écrite à l’occasion du mariage du landgrave Maurice de Hesse, cette pièce en prose française fut probablement jouée au château de Cassel, en juin 1603, par les jeunes nobles du collège de la ville, où l’auteur enseignait les langues étrangères. Celui-ci, brisant les conventions, s’y met lui-même en scène de façon surprenante, se joue des anachronismes et multiplie les emprunts aux grands auteurs français, notamment à Montaigne. On peut donc dire, d’une certaine manière, que l’auteur des Essais a été porté au théâtre, en Allemagne, au début du XVIIe siècle.

buchhandel.de - Newsletter
Möchten Sie sich für den Newsletter anmelden?


Bitte geben Sie eine gültige E-Mail-Adresse ein.
Lieber nicht